Argentine : une sanction finalement clémente pour Lionel Messi ?



Le capitaine de la sélection d’Argentine Lionel Messi, est sous la menace d’une sanction après ses propos sur l’arbitrage, qu’il a renchérit avec des insinuations de corruption de l’institution chargée d’organiser la compétition continentale.

Pour ses insinuations sur la corruption à la Conmebol, Lionel Messi pourrait écoper de deux ans de suspension, ou d’une simple amende selon le bon vouloir de l’institution. En effet, sans le savoir, Lionel Messi pourrait avoir clos sa carrière internationale lors du match pour la 3e place de la Copa America samedi dernier contre le Chili.


C’est dire que cette altercation avec Gary Medel qui lui a valu une expulsion pourrait lui coûter très cher, puisqu’il n’a pas su fermer sa bouche à la fin du match. Mais tout dépend de l’humeur des dirigeants de la Conmebol, en fait. Oui, oui, ceux-là même que « La Pulga » a accusé de corruption.

C’est pourquoi Marca a consacré un article à la sanction qui pourrait toucher l’attaquant du FC Barcelone. Et dans le cas le plus extrême, il écope de deux ans de suspension, manque donc la prochaine Copa América à domicile ainsi que la Coupe du monde 2022 au Qatar.


Mais le quotidien espagnol, qui cite l’article 7 assez flou de la confédération sud-américaine, explique que Messi pourrait aussi recevoir une simple amende en plus des deux matches de suspension prévus pour une expulsion directe.

Vu le statut du quintuple Ballon d’Or, vu la polémique qu’il a soulevée, vu ce qu’il représente l’Argentine où aura lieu la prochaine Copa América, on peut parier sur une sanction des plus clémentes… a déclaré le quotidien espagnol.




Ne manquez pas ceci

One Thought to “Argentine : une sanction finalement clémente pour Lionel Messi ?”

  1. […] Argentine : une sanction finalement clémente pour Lionel Messi ? […]

Leave a Comment

Entrez Captcha ici : *

Reload Image