19 août 2022
Atlético Madrid la conférence de presse de Diego Simeone avant son match face à Getafe
Liga Santander

Atlético Madrid : la conférence de presse de Diego Simeone avant son match face à Getafe


Le technicien argentin de l’Atlético Madrid était en conférence de presse avant son match de LaLiga face à Getafe. Une occasion pour Diego Simeone de revenir sur certains aspects du match face au FC Barcelone, mais aussi de parler des atouts de son effectif et de son adversaire.


Blessure de Wass, coronavirus de Giménez… C’est une année difficile : « Nous devons travailler en fonction des circonstances qui se présentent et cela vaut la peine de chercher des solutions, c’est ce à quoi nous nous employons. Les joueurs sont excités et désireux de bien faire les choses. Demain, nous avons une chance. »

Avez-vous été déçu par João Félix au Camp Nou ? « Non »

Que s’est-il passé avec la blessure de Wass ? « J’ai agi comme je le fais depuis dix ans. Je dis aux médecins de rester à l’écart du terrain parce que souvent, ce sont des coups, j’ai toujours fait ça. Cette fois-ci, il s’est blessé Daniel et nous espérons qu’il pourra se rétablir le plus vite possible, car il est venu avec beaucoup d’illusion et il devra être éloigné du groupe pendant quelques semaines. »


T’es-tu excusé auprès de Wass et sais-tu quel est le problème que João dit voir ? « Non, non, pas désolé. Lorsque les joueurs sont frappés, il s’agit généralement de coups secondaires qui ne génèrent rien de sérieux pour le joueur qui sort. Et nous essayons toujours d’éviter de perdre un joueur à cause d’un coup avec chaque joueur qui tombe. Cette fois, il y avait une blessure et ça se voit. Mais j’ai toujours fait la même chose. Quant à João, quand vous aurez l’occasion de lui demander, vous pourrez le faire. S’il sait clairement quel est le problème, il serait bon de le savoir. »

Correa est décisif en attaque, pourquoi le mettre sur l’aile ? « Pour le match contre Barcelone, Ángel avait été avec l’équipe nationale pendant dix jours et João avait très bien travaillé pendant cette période avec nous, c’est pourquoi il a commencé. Quand il a commencé sur l’aile droite, cela a dû représenter 60 ou 70% de son temps à l’Atlético, parce qu’il renforce l’attaque et nous comprenons qu’il peut faire des dégâts à droite et nous avons souvent eu raison de lui dans cette position. »


Il n’est pas en mesure d’avoir une continuité en défense : « Il est clair que lorsque vous avez de la stabilité dans le onze qui participe, c’est toujours beaucoup mieux pour l’équipe, car vous pouvez mieux interpréter la position. Mais en raison des circonstances qui se produisent, nous devons chercher des solutions et nous comprenons que ce sont celles que nous allons chercher demain. »

Comment le résoudre ? « Les réponses se trouvent dans la concentration. Chaque fois que nous avons un tir au but, c’est un but. Espérons que cela change, car tout change, et nous espérons que parfois cela sera en notre faveur. Mais nous devons gagner en concentration, gagner des duels, chercher à ce que l’équipe attaque mieux, nous sommes la troisième équipe la plus prolifique de LaLiga et nous subissons ce qui ne nous est jamais arrivé auparavant. Je connais le chemin, nous l’empruntons depuis neuf ans et nous allons essayer de trouver des solutions à ce que nous voyons. »

Cela vous dérange-t-il que João s’exprime à un mauvais moment pour l’équipe ? « Nous devrions lui demander beaucoup de choses. Il a dit qu’il ne voulait plus en parler pour ne pas entrer dans la polémique que recherche le journaliste. C’est comme lorsqu’un joueur est remplacé, il est parfois en colère contre l’entraîneur et parfois contre lui-même. »

Comment évaluez-vous la croissance de Getafe ? « Avec l’arrivée de Quique, ils se portent bien. J’ai toujours dit, que Quique a commencé la croissance de l’Atlético, que nous pouvions continuer. Il est arrivé à Getafe avec de l’illusion, les footballeurs répondent au travail que l’équipe leur demande, ils sont intenses, agressifs, ils travaillent bien dans la pression, ils ont un bon jeu, des arrivées de la deuxième ligne et ils se sentent bien en équipe. Nous devons amener le jeu là où nous avons travaillé et nous pensons que nous pouvons leur faire mal. »




Lire aussi

Simeone : « Xavi a dit que le style de l’Atletico n’était pas celui des grandes équipes, il pourra afficher ce qu’il cherche »

Juniel Ayivi

Ancelotti après le fiasco du clasico : « Nous sommes désolés pour les fans, mais nous devons regarder vers l’avant »

Govea Agbomahena

Real Madrid : la réaction de Carlo Ancelotti après son nul décevant à Villarreal

Govea Agbomahena

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site web. Si vous continuez à utiliser ce site, nous supposerons que vous en êtes satisfait. Ok Lire