Bénin : le gouvernement fixe les indemnités dans les formations sanitaires



Enfin une bonne nouvelle pour les agents de santé. En cette veille de Pentecôte, les agents médicaux et paramédicaux peuvent donc se réjouir. Comme le dit un adage un père récompense toujours ses enfants qui l’écoutent.

Après le départ de quelques agents pour le service privé, le gouvernement de Patrice Talon à alors décidé de récompenser les agents sanitaires ayant fait l’option de rester dans le service public. Et c’est à travers à travers le décret 2019-124 du 17 avril 2019, portant fixation des taux des indemnités de garde, d’astreinte et d’heures supplémentaires dans les formations sanitaires publiques, que le gouvernement de la rupture à accordé quelques avantages aux agents médicaux afin de les encourager.


Leurs disponibilités, engagements, bravoure dont ils font preuve dans le métiers de sauveur d’âme, est désormais pris en compte. En effet, selon le décret, ces indemnités se présentent comme suit : Garde des jours ouvrés, personnel médical 15 000 FCFA /jour ; personnel paramédical : 6000 FCFA /jour ; personnel administratif : 6000 FCFA /jour. Pour ce qui concerne la garde des jours fériés et des week-ends, personnel médical : 25 000 FCFA /jour ; personnel paramédical : 8000 FCFA /jour ; personnel administratif : 8000 FCFA /jour.”

“L’astreinte des jours ouvrés est fixée à 7000 FCFA /jour au personnel médical, et 3000 FCFA /jour au personnel paramédical. Pour l’astreinte des jours fériés et week-ends : Personnel médical : 10 000 FCFA /jour ; personnel paramédical : 4000 FCFA /jour.”


L’article 10 du décret stipule que pour les internes des hôpitaux et les étudiants en formation, le taux de l’indemnité de garde est fixé à : 7000 FCFA/ jour, les jours ouvrés, 10000 FCFA/jour, les week-ends et jours fériés.



Ne manquez pas ceci

Leave a Comment

Entrez Captcha ici : *

Reload Image