CAN 2019 : Salah débloque son compteur et qualifie l'Egypte pour le prochain tour 1
A la une CAN

CAN 2019 : Salah débloque son compteur et qualifie l’Egypte pour le prochain tour


Après avoir disposé du Zimbabwe (1-0) lors du match d’ouverture, vendredi soir, l’Egypte pays organisateur de la compétition avait rendez-vous ce mercredi soir avec la République démocratique du Congo pour valider son billet pour le prochain tour. L’objectif était donc simple pour les Pharaons dans ce deuxième match de la phase de poules (groupe A) : s’imposer pour obtenir leur billet pour la phase finale, quelques heures après les Super Eagles, tombeurs de la Guinée (1-0).


En effet, après un cafouillage et une main adverse dans la surface, El Mohamady récupérait le ballon et l’envoyait dans le petit filet intérieur d’un bel enchaînement à la 25e, donnant ainsi l’avantage à une équipe égyptienne qui était dominée jusque-là dans la rencontre. Puis après un excellent travail, Trezeguet lançait Salah qui plaçait une magnifique frappe du gauche devant Tisserand pour le 2-0 à la 43e. c’est sur ce score que l’Egypte s’est qualifié pour le prochain tour.

Car au retour des vestiaires, Meschak, entré en jeu à la pause, s’illustrait rapidement mais sa frappe enroulée, malgré le rebond, ne surprenait pas El Shenawy (49e). La deuxième période était cependant beaucoup moins riche que la première en occasions. Le public du Stade International du Caire se régalait un peu moins. Il fallait attendre la 67e minute pour voir une opportunité égyptienne, mais Hassan trouvait le petit filet extérieur.

Devant au tableau d’affichage, les Pharaons levaient un peu le pied, laissant les Léopards jouer. Après plusieurs frappes contrées, Bakambu arrivait lui à cadrer sa tentative mais le joueur du Beijing Guoan trouvait les gants d’El Shenawy (75e). Le gardien égyptien sauvait ensuite les siens sur une belle tête de Bolingi, avant que l’arbitre ne siffle une faute (76e).


Les hommes de Florent Ibengé insistaient de plus en plus. Bolasie se chargeait d’un coup-franc très bien placé et le joueur de 30 ans voyait sa frappe puissante frôler le montant opposé (83e). Malgré plusieurs occasions en deuxième période, Cédric Bakambu et ses coéquipiers n’étaient pas récompensés.

Devant son public, l’Egypte tenait le coup et s’imposait donc sur ce score de 2-0 pour valider sa qualification pour les huitièmes de finale, et ce malgré un dernier match face à l’Ouganda. De son côté, la RD Congo défiera le Zimbabwe et devra absolument s’imposer pour essayer de finir dans les meilleurs troisièmes.





Lire aussi

FC Barcelone : Valverde s’active pour mettre en place un nouveau trio offensif

Pancrace Lovou

José Mourinho : ” la meilleure défaite de ma vie, c’est…. “

Pancrace Lovou

Juventus : à peine arrivée en Italie, Adrien Rabiot songe déjà à un départ

Abel Sounou

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site web. Si vous continuez à utiliser ce site, nous supposerons que vous en êtes satisfait. Ok Lire