Classico : ce qui manque au Real pour vaincre le Barça selon Ramon Calderon 1
A la une Opinion Sport

Classico : ce qui manque au Real pour vaincre le Barça selon Ramon Calderon


Ramon Calderon, ancien président du Real Madrid assiste de façon impuissante aux humiliations qui sont subis par son ancien club. Ne pouvant pas agir de façon directe puisqu’il n’est plus aux affaires, il a jugé bon de pointer du doigt les limites actuelles du club, et l’élément déclencheur de ses humiliations.


Jusque-là, Ramon Calderon ancien dirigeant de la maison blanche (2006-2009) ne digère pas la manière dont Florentino Perez dirige le club. Surtout, ces prises de décisions ne sont pas du goût de ce dernier. Car si le Real subit des humiliations sans cesse de la part de son principal rival le FC Barcelone, c’est à cause des mauvaises décisions que Perez ne cesse de prendre en tant dirigeant actuel du club.

Ramon Calderon ne digère pas le départ de Cristiano Ronaldo. Mieux, une 3e place en Liga à neuf points du leader barcelonais, puis une humiliation en demi-finale de la Coupe du Roi face au même rival (1-10-3), précédé d’un autre dans la première partie du saison (5-1) semble lui donner raison. Comme les supporters pouvaient le craindre, la première saison post-Zinedine Zidane et Cristiano Ronaldo se révèle particulièrement compliquée au Real Madrid.

Pour ce dernier, les humiliations que subit le Real sont dues au fait que « celui qui inscrivait des buts est désormais à Turin. » Car il ne reproche rien au système de jeu du club. Mais seulement que, le manque d’efficacité est imputable selon lui au départ de Cristiano Ronaldo l’été dernier. « Il me semble que l’année dernière, nous avions marqué 60 buts à ce stade de la saison.


Aujourd’hui, nous en sommes à 43. Lorsqu’on joue un match comme celui de mercredi, on se souvient forcément de lui (CR7) », a glissé l’ex-dirigeant en marge d’un événement publicitaire. « C’est très décevant de perdre 3-0 à domicile contre le Barça. C’est très frustrant pour le Real Madrid. Mais les joueurs ont fait de leur mieux, l’entraîneur aussi. »

Une opinion compréhensible, surtout venant de la part de l’homme qui avait recruté le Portugais en 2009. Rappelons que CR7 avait ensuite systématiquement terminé meilleur buteur du Real à chaque saison. Par ailleurs, Calderon sûr de lui-même évoque un retour de Mourinho, pour remettre le club sur les rails.





Lire aussi

Tottenham : Mauricio Pochettino même pas à la cheville de José Mourinho

Erin Junior

Real Madrid : la position de Zidane sur les offensives de Pérez pour Neymar

Erin Junior

PSG-Real Madrid : une personnalité surprise de haut rang au Parc des Princes

Jean Eudes Danon

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site web. Si vous continuez à utiliser ce site, nous supposerons que vous en êtes satisfait. Ok Lire