A la une Copa América Opinion

Copa América : frustré, Lionel Messi crie au scandale après l’élimination de l’Argentine


Dérouté en demi-finale de Copa América par une équipe du brésil très solide, Lionel Messi s’est présenté en zone mixte pour se lâcher sur l’arbitrage de la rencontre qu’il trouve en faveur du Brésil. Et c’est avec un air calme face aux micros que la Pulga, s’est livré sur le sujet.


La nouvelle occasion dont dispose Lionel Messi pour décrocher un titre avec l’Argentine s’est envolée dans la soirée d’hier mardi 2 juillet 2019. Et c’est sur la pelouse du Mineirão, à Belo Horizonte, que l’Albiceleste a vu le Brésil mettre fin à son parcours en Copa América sur un score de 2-0. Une défaite qui a entrainé une grosse frustration pour la Pulga, qui estime à l’issue de la rencontre, en zone mixte, que son équipe avait réalisé un excellent match et méritait de se qualifier pour la finale du tournoi.

« Je crois que nous avons fait un grand match, de gros efforts. On ne méritait pas ce résultat-là, ils n’ont jamais été supérieurs à nous. Ils ont de la réussite sur le premier but. Ils inscrivent le deuxième sur un contre », a-t-il d’abord calmement expliqué face aux micros avant de commencer sa diatribe contre l’arbitrage du soir, orchestré par l’Équatorien Roddy Zambrano.

« Ce but intervient alors qu’on nous a oublié un penalty au début de l’action (contact avec Sergio Agüero dans la surface brésilienne). Il y a aussi le penalty sur Nicolas Otamendi (obstruction d’Arthur) », a-t-il regretté avant d’insister.


« Ils se sont fatigués de siffler des penaltys discutables. Et Aujourd’hui, ils n’ont même pas été voir la VAR. C’est incroyable. Ça a été comme ça pendant tout le match. Au moindre contact, il y avait faute pour eux. On a pris des cartons, eux non. Ça te sort un peu du match. Tu te dis que l’arbitre n’est pas juste, tu sors du match », a lâché la star du FC Barcelone, désabusée.

Le n° 10 argentin a ensuite lancé un appel aux instances pour en finir avec ce genre d’arbitrage maison. « Ce n’est pas une excuse. J’espère que la COMNEBOL fera quelque chose pour ce genre d’arbitrage parce qu’on a tout donné pour gagner. Mais je pense que c’est compliqué parce que le Brésil contrôle tout. On n’a rien à se reprocher », a-t-il conclu. Le coup de gueule est passé. Sa chance de décrocher la Copa América 2019 aussi.



Lire aussi

C1 : la réponse du FC Barcelone aux déclarations de Jürgen Klopp

Rédaction

C1 : quand José Mourinho se paie la tête d’Harry Kane 

Rédaction

C1 : Cristiano Ronaldo rate la balle de victoire dans le choc Juve-ATM

Rédaction

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site web. Si vous continuez à utiliser ce site, nous supposerons que vous en êtes satisfait. Ok Lire