A la une Copa América

Copa Amrérica : Lionel Messi expulsé lors de la petite finale après une altercation


Pas de chance pour Lionel Messi au cours de cette Copa América 2019. Ce dernier qui décriait l’arbitrage face au Brésil s’est fait expulsé ce samedi soir, au cours de la petite finale qui a eu lieu entre l’Argentine et le Chili, double tenant du titre continental.


Ce match Argentine-Chili qui s’est soldé sur le score de (2-1) en faveur de l’Argentine n’était qu’une rencontre pour la troisième place en Copa America. Mais il restera historique pour Lionel Messi. Pas parce que la Pulga l’a éclaboussé de son talent, puisqu’il n’en a pas eu le temps. Mais parce qu’en première période, après une altercation avec le défenseur adverse Gary Medel, le quintuple Ballon d’or a écopé d’un très sévère carton rouge.

Ce qui est un évènement, car depuis ses débuts professionnels, cela ne lui était arrivé qu’à une reprise. Oui, oui, en quinze saisons, Messi n’avait reçu jusqu’à ce samedi qu’un seul rouge. C’était il y a près de 14 ans, le 17 août 2005. Le jour de sa première apparition sous le maillot de l’Argentine A.

En effet, à l’époque, le meneur de jeu n’avait que 18 ans, mais déjà une réputation de crack. C’est pourquoi le sélectionneur José Pekerman avait fait appel à lui pour un match amical contre la Hongrie, à Budapest. Rentré ce jour-là à la 63e minute de jeu, le jeune Messi, tout (trop ?) fougueux, avait été expulsé au bout de 47 petites secondes.


Accroché par le défenseur Vilmos Vanczak sur sa première accélération, l’Argentin s’était rendu coupable d’un geste d’humeur (une sorte de coup de coude), juste sous les yeux de l’homme au sifflet. Qui n’avait pas hésité à le renvoyer au vestiaire. Heureusement, Pekerman n’en avait pas tenu rigueur à sa pépite, et l’avait rappelé en septembre suivant.

Le joueur n’avait depuis jamais vu rouge avec le Barça. Et s’offre donc une triste deuxième, qui l’aura empêché de voir son équipe s’imposer dans cette petite finale. Après la déception (et la colère contre l’arbitrage) en demi-finale contre le Brésil (2-0), Lionel Messi accroche une médaille de bronze avec sa sélection. Un maigre lot de consolation.





Lire aussi

Dossier Neymar : Lionel Messi, un os dans la gorge du Real Madrid

Pancrace Lovou

Barça : après Victor Front, c’est au tour d’Andrés Iniesta de tacler Bartomeu pour sa stratégie

Juniel Ayivi

LDC – OL : Jean-Michel Aulas croit à l’exploit de son équipe face au Barça

Abel Sounou

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site web. Si vous continuez à utiliser ce site, nous supposerons que vous en êtes satisfait. Ok Lire