Boycott concert DJ Arafat
A la une People

Côte d’Ivoire : DJ Arafat dénonce la violation de ses droits par les autorités


C’est sur Facebook hier, que le roi du Yoro gang a fait connaître à ses fans la fâcheuse situation dans laquelle il se trouve. DJ Arafat dénonce, dans une vidéo, l’absence de panneaux annonçant son concert de ce samedi. L’artiste aurait pourtant payé la mise en place de ses supports auprès de la mairie.


DJ Arafat fait un concert ce samedi 27 juillet à 14 heures au Stade d’Angré. Pour informer ses fans et leur permettre d’y assister, le Daishi comme on l’appelle, a déboursé de l’argent pour l’installation de plusieurs affiches publicitaires. Ces derniers devaient être, selon ses dires, environ une quarantaine répandue un peu partout dans la ville de Cocody.

À quelques heures de l’évènement, on observe une absence flagrante de panneaux annonciateurs. Afin d’informer malgré tout La Chine, DJ Arafat s’est alors adressé à eux pour les sensibiliser sur les réseaux sociaux.

Un coup dur orchestré par les détracteurs de DJ Arafat ?

Pour l’artiste ivoirien, c’est un boycott qui fait mal, mais qui ne pourra pas lui nuire fortement. Il affirme que son propre pays met un embargo sur lui et estime déplorable que les autorités ne soutiennent pas ses initiatives. Il déclare aussi « On a payé pour l’installation de panneaux. Je ne sais par quelle magie la mairie refuse de les placer ».


Outre le boycott, il crie au vandalisme et à la destruction de ses affiches. Les causes de cette situation ne sont pas connues et aucun responsable de la mairie ne s’est prononcé sur le sujet pour l’instant. Le chanteur accuse pourtant ses détracteurs d’être à l’origine du problème. Pour lui, ceux-ci seraient en train de tout faire pour lui nuire.

Le concert est cependant maintenu et le Yorobo espère une grande affluence. Il promet également d’y offrir le meilleur de lui-même, même s’il n’y a que deux personnes. Cette situation se présente alors que la star est accusée de port d’armes illégale par Dobordo Leekunfa.





Lire aussi

Manchester City : Pep Guardiola aux aguets pour débaucher Lionel Messi

Juniel Ayivi

C1 : la presse espagnole en rage contre Zidane et sa bande

Jean Eudes Danon

« Lui il est parfait, moi je suis comme un tueur en série »

Abel Sounou

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site web. Si vous continuez à utiliser ce site, nous supposerons que vous en êtes satisfait. Ok Lire