Des briques en plastique recyclé pour la construction d'écoles en Côte d'Ivoire par l'UNICEF
Actualité Afrique Société

Côte d’Ivoire : l’UNICEF construit des écoles avec des briques en plastique


Depuis hier, Divo, Gonzagueville et Toumodi bénéficient de neuf nouvelles salles de classe en plastique recyclé. En Côte d’Ivoire où le manque d’infrastructure pour les écoliers est un problème de taille, ces écoles de l’UNICEF peuvent faire une grande différence. Mais c’est surtout le matériau utilisé pour la construction qui attire l’attention. Cela pourrait, en effet, marquer le début d’une nouvelle époque en Afrique.


C’est dans la journée de ce lundi 29 juillet que l’annonce a été faite par le Fonds des Nations Unies pour l’enfance UNICEF. Désormais, il existe en Côte d’Ivoire des salles de classe conçues avec des briques en plastique recyclé. Pour mettre sur pied ce projet, l’agence s’est mis en partenariat avec Conceptos Plásticos, une entreprise sociale colombienne. Cette dernière a importé de Colombie les briques en plastique utilisées pour la création des salles de classe. Mais loin de s’arrêter à cela, une usine de conception de ce matériau verra bientôt le jour dans le pays.

Une usine de fabrication de briques en plastiques par l’UNICEF pour la Côte d’Ivoire

C’est une première en Afrique : la Côte d’Ivoire aura sous peu sa propre usine de fabrication de briques à base de déchets plastiques. Lors de son annonce hier, l’UNICEF a affirmé avoir procédé à la pose de la première pierre de cet édifice. L’objectif de l’usine sera de récupérer les plastiques qui traînent dans la nature afin d’en faire œuvre utile. L’initiative présente de nombreux avantages pour les enfants, les ménages et la nation, mais aussi pour l’environnement.

Des bienfaits sanitaires, environnementaux et économiques à la clé

L’utilisation des déchets plastiques pour la conception d’écoles permettra de faire des économies et de gagner de l’argent. Effectivement, ce matériau est moins coûteux que les matériaux traditionnels employés dans le bâtiment. Par ailleurs, les ménages pourront vendre leurs déchets plastiques et se servir des revenus pour financer la scolarité des enfants par exemple.


Pour la nation, c’est l’occasion de diminuer le nombre de déchets plastiques et de mettre en place un meilleur système de gestion. La pollution, la diarrhée, le paludisme, la pneumonie et d’autres problèmes pourront ainsi être évités.

De grandes perspectives en vue

Au total, l’UNICEF prévoit le recyclage de 9 600 tonnes de plastiques chaque année. De plus, 500 salles seront inaugurées dans les deux prochaines années, ce qui devrait réduire les besoins du pays. Avec le temps, les briques en plastique recyclé devraient se démocratiser et devenir une tendance. Elles sont très légères, ont une grande résistance au vent et à d’autres types d’agressions. En outre, leur prix est plus abordable de 40 %. Un argument de taille pour convaincre tous les pays d’Afrique de l’adopter.



Lire aussi

Mort d’Emiliano Sala : Kylian Mbappé offre une somme folle pour la recherche du pilote

Liliane Laforge

Disparition d’Emiliano Sala : une terrible découverte relance les recherches

Liliane Laforge

Obsèques d’Emiliano Sala : une cérémonie pleine d’émotions et de témoignages

Juniel Ayivi

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site web. Si vous continuez à utiliser ce site, nous supposerons que vous en êtes satisfait. Ok Lire