Découverte d'un tombeau familial de momie : ce que pense en faire l’Egypte (Photo) 1
Afrique Découverte Tech & Science

Découverte d’un tombeau familial de momie : ce que pense en faire l’Egypte (Photo)


La découverte est d’une grande importance pour l’Egypte longtemps critiqué pour sa négligence et son manque de rigueur scientifique en ce qui concerne les antiquités. Cette fois, les dirigeants du pays veulent montrer quelque chose de différent à la phase du monde. 


Des momies de plus de 2000 ans découverts en de très bons états. C’est la nouvelle découverte qui a placé l’Egypte à la une de tous les journaux scientifiques et autres. Mais loin d’être un exploit ou une réjouissance pour le pays des antiquités, c’est la conservation de ces trésors nationaux qui est la véritable préoccupation de tout le monde en général, et du pays en particulier. Car auparavant, et à plusieurs reprises, le pays a été accusé pour son manque de rigueur en ce qui concerne ces œuvres d’antiquités et son histoire. C’est donc pour ne plus tomber dans les mêmes travers, que le ministère égyptien des antiquités à d’ores et déjà pris des dispositions pour la conservation de ces momies qui ne sont les restes d’une ancienne famille bourgeoise du pays. 

Puisque selon l’institution, « ces hommes, ces femmes, ces enfants, et mêmes ces animaux de compagnie ont été découverts dans un tombeau familial appartenant à “la petite bourgeoisie” de l’époque ptolémaïque, du nom de la dernière dynastie pharaonique régnante, d’origine grecque, avant que l’Egypte ne passe sous domination romaine. La reine Cléopâtre en fut la dernière souveraine. »

C’est donc un ancien tombeau familial qui a été découvert par les chercheurs sous le sol sableux du site archéologique de Touna el-Gebel à Minya, en Moyenne-Egypte (centre). A l’intérieur du tombeau, « des momies brunâtres sont posées à même le sol ou placées dans des cercueils ouverts en argile blanche. De sexes et de tailles différentes, elles sont enveloppées de lin ou décorées d’écritures démotiques, une langue égyptienne antique. » 


« Certaines portent encore des fragments de carton coloré, un matériau utilisé pour la fabrication de masques funéraires » a révélé les mêmes autorités qui n’ont laissées personnes s’approcher de très près du trésor à part des archéologues en blouses blanches. Des dispositions qui montrent que le pays veille à leur conservation.




Lire aussi

Ivoire showbiz : Affaire Arafat Dj et Tina Glamour, la vérité dévoilée

Govea Agbomahena

Ivoire showbiz : Voici l’arme secrète d’Arafat DJ pour remporter le fameux disque d’or

Govea Agbomahena

Toujours en convalescence, Ali bongo a donné de ses nouvelles

Govea Agbomahena

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site web. Si vous continuez à utiliser ce site, nous supposerons que vous en êtes satisfait. Ok Lire