Dossier Neymar : après le refus du Real, le PSG exige deux cadres plus du cash au Barça 1
Mercato

Dossier Neymar : après le refus du Real, le PSG exige deux cadres plus du cash au Barça


Petit à petit, le dossier Neymar connaît d’avance. Après plusieurs semaines de refus catégorique, le PSG accepte désormais ouvrir une porte de sortie pour son attaquant vers le Barça. Mais ce départ ne serait pas à n’importe quel prix, et les nouvelles conditions exigées par le club français s’avèrent très corser pour le preneur.


Enfin un petit pas vers le dénouement de l’affaire Neymar est fait. Même si l’on est encore loin de la fin de cet interminable feuilleton, il est évident que les lignes commencent par bouger désormais. Resté campé sur sa position depuis le début de ce film, le club parisien dit oui au club catalan pour le transfert de sa star Neymar Jr qui visiblement ne veut plus continuer l’aventure en France.

Mais pour ce départ, le PSG compte en tirer le maximum. Oui! Neymar partira, mais le Barça non seulement doit mettre la main à la porche, mais va devoir mettre dans la balance certains de ses joueurs clés. Selon la presse espagnole, pour céder son attaquant, le PSG en contrepartie aurait exigé Philippe Coutinho ou
Ousmane Dembélé + Nelson Semedo + une somme d’argent qui n’a pas été dévoilée.

Et si le départ de Coutinho ne pose pas de problème pour les dirigeants blaugrana, celui de Nelson Semedo serait l’autre point de discorde. D’après RAC 1, le FC Barcelone voudrait absolument conserver Nelson Semedo et ne serait donc pas disposé à intégrer son latéral droit dans cet échange. Le feuilleton est ainsi relancé et le prochain épisode ne tardera par pas à venir soit du Real soit de la Catalogne.





Lire aussi

Mercato : le Real Madrid aussi s’intéresse à Adama Traoré

Jean Eudes Danon

Mercato : Nasser Al-Khelaïfi prend enfin position dans le dossier Neymar

Erin Junior

Dossier Neymar : accord imminent entre le PSG et le Barça !

Abel Sounou

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site web. Si vous continuez à utiliser ce site, nous supposerons que vous en êtes satisfait. Ok Lire