Etats-Unis : R-Kelly de nouveau en prison 1
A la une Justice People

Etats-Unis : R-Kelly de nouveau en prison


La star américaine R-Kelly ne finit pas avec les problèmes. Libérer sous caution après son inculpation pour 10 chefs d’accusations d’agressions sexuelles aggravées, le chanteur est de retour en prison pour non respect d’une décision de justice.


R. Kelly enchaîne les déboires ces derniers jours. Après sa sortie médiatique qui a eu tant d’effet, le chanteur vient de faire son retour en maison carcérale hier, mercredi 6 mars 2019. La cause cette fois, ce n’est plus les accusations d’agressions sexuelles, mais la pension alimentaire qui a été demandée par son ex-femme.

En effet, R-Kelly a tout simplement oublié de régler les 141 000 euros de sa pension alimentaire. En attendant que ce dossier soit jugé par un tribunal lors d’une audience le 13 mars prochain, l’interprète du tube « I Believe I can fly » a été transféré dans la prison du comté de Cook selon un porte-parole du shérif local. Lors de son passage devant un juge à Chicago, R. Kelly a fait savoir qu’il ne pouvait payer que 53 000 euros sur les 141 000 euros réclamés par la justice.

Ce nouveau passage par la case prison survient le jour même de la diffusion de sa première interview dans l’émission CBS Morning. Dans cette bande, on voit R-Kelly clamé son innocence concernant les accusations d’agressions sexuelles, face à la journaliste Gayle King. La star a complètement craqué tout en affirmant avec humanité tout en étant en larmes : « Je n’ai pas fait ce genre de choses ! Ce n’est pas moi ! Je me bats pour ma putain de vie ».


Les déclarations de sa fille qui ne lui rendent pas service

Papa de trois enfants avec son ex-femme Andrea Lee, R. Kelly n’a plus aucun contact avec eux depuis plusieurs années. Sa fille aînée Joann, qui a changé son nom de scène pour Buku Abi, l’a qualifié de « monstre » et ne croit pas à l’innocence de son paternel.

C’est la raison pour laquelle elle avait déclaré : « Je sais parfaitement qui est ce monstre, et ce qu’il est. J’ai grandi dans sa maison. Cela fait plusieurs années que mon frère, ma sœur et moi ne l’avons vu ni ne lui avons parlé. Ma mère, mon frère, ma sœur et moi-même ne soutiendrons, ni ne pardonnerons, jamais aucun de ses agissements négatifs passés ou qu’il continue à faire dans sa vie. »





Lire aussi

Mercato : moins utilisé depuis l’arrivée de Ronaldo, Paulo Dybala choisi sa destination 

Erin Junior

69e congrès de la FIFA : Gianni Infantino réélu à la présidence de l’instance

Erin Junior

FC Barcelone : réaction de Valverde sur la performance d’Ansu Fati

Pancrace Lovou

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site web. Si vous continuez à utiliser ce site, nous supposerons que vous en êtes satisfait. Ok Lire