Guinée Equatoriale : Yahya Jammeh poussé vers la sortie par l’opposition ? 1
Afrique Société

Guinée Equatoriale : Yahya Jammeh poussé vers la sortie par l’opposition ?


Yahya Jammeh ne peut plus compter sur le peuple de la Guinée Equatoriale pour rester en exil. C’est ce qui ressort des mouvements de protestations qui sont dirigés par l’opposition contre sa présence dans le pays.


Yahya Jammeh, ancien président gambien, doit trouver refuge dans un autre pays s’il ne veut pas être renvoyé chez lui par la population de la Guinée Equatoriale. Ce fait qui n’est en rien en son avantage, il l’a déjà compris.

Et ceci depuis que les parties de l’opposition ont commencé par manifester contre sa présence sur leur territoire. La cause, ces derniers disent ne pas vouloir de deux dictateurs dans le pays. Ce message a été affiché clairement depuis le mercredi dernier devant le siège du Parti Convergence pour la Démocratie Sociale (CPDS) à Malabo.

Mieux, le premier parti de l’opposition qui été dissout, s’est joint au CPDS pour la lutte. « Malabo ne peut pas accueillir quelqu’un qui a maltraité son peuple », a déclaré le président Citizens for Innovation (CI), Gabriel Nse Obiang.


Avec ces deux parties contre sa personne, plus aucun autre choix ne s’offre à lui dans le pays où il avait trouvé exil, après six semaines de crise causée par son refus de renoncer au pouvoir. Il va donc quitter Guinée équatoriale et trouver refuge ailleurs, comme il l’avait fait en quittant son pays le 21 janvier 2017 pour la Guinée équatoriale. Dans le cas contraire, la pays risque de subir de très fortes troubles de la part des membres de l’opposition qui sont décidés à le voir quitté le pays sous peu.




Lire aussi

Italie : loin des stades, Cristiano Ronaldo se lance dans un nouveau business

Juniel Ayivi

RDC : Etienne Tshisekedi peut-il reconquérir les Congolais qui se sentent trahis ?

Liliane Laforge

France : MHD placé en garde à vue pour une affaire de meurtre

Liliane Laforge

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site web. Si vous continuez à utiliser ce site, nous supposerons que vous en êtes satisfait. Ok Lire