Italie : un footballeur de 14 ans banni pour injures sexistes envers une femme arbitre 4
Fait divers

Italie : un footballeur de 14 ans banni pour injures sexistes envers une femme arbitre


La fédération italienne ne compte plus être tendre avec les comportements peu orthodoxes que les jeunes footballeurs développent au fil des ans. C’est pourquoi cette dernière a été stricte avec un footballeur de 14 ans au cours d’une compétition de jeunes.


Pour avoir eu un comportement obscène à l’égard d’une arbitre, lors d’un tournoi de jeunes en Italie, un footballeur a été suspendu pour un an. Une sentence que la fédération italienne compte bien alourdir et décourager la pratique. En effet, un jeune footballeur de 14 ans a écopé d’un an de suspension pour avoir proféré des injures et affiché un comportement obscène et sexiste à l’égard d’une femme de 22 ans, Giulia Nicastro, qui arbitrait un match d’un tournoi de jeunes.

Les faits se sont produits le 22 mai dernier à Mestre, dans la région de Venise, rapporte La Repubblica. « L’adolescent jouait avec son équipe de Treporti face à Miranese, lorsque l’arbitre a accordé un corner à son adversaire. Mécontent, le joueur a alors descendu son short pour mimer des pratiques sexuelles. A noter par ailleurs que la jeune femme a subi des insultes sexistes de la part de parents pendant toute la rencontre. »

La réaction des instances de Football

Les instances disciplinaires de la région vénitienne ont donc prononcé une peine d’un an de suspension de toute compétition officielle et d’interdiction d’accéder à des événements organisés par la fédération italienne (FIGC). Le jeune homme, dont le père avait été banni il y a dix ans des terrains de football pour avoir agressé un arbitre, verra cependant sa peine réduite de moitié s’il accepte de suivre un programme de rééducation.


Mais cette éventualité déplaît au président de la fédération italienne Gabriele Gravina, qui veut une sanction exemplaire. « De mon point de vue, il ne peut y avoir de réduction de peine pour ce comportement. Ce n’est pas acceptable et je ne peux pas cacher ma déception », a-t-il soutenu, dans des propos rapportés par la BBC.

Giulia Nicastro a reçu des excuses de la part du club de Treporti, mais aussi de la ville. Le joueur s’est également excusé et dit regretter son geste, selon son père. Mais la sanction quant à elle reste pour le moment inchangée. Sera-t-elle alourdie ou restera-t-elle en état ? Difficile de le dire. 





Lire aussi

Ukraine : une dame filme ses rapports sexuels avec son fils de 4 ans et vend les vidéos sur internet

Erin Junior

Découvrez le geste incroyable de Dembélé envers cet enfant

Abel Sounou

Côte d’Ivoire : Didier Drogba met son hôpital à disposition pour en faire un centre de dépistage

Juniel Ayivi

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site web. Si vous continuez à utiliser ce site, nous supposerons que vous en êtes satisfait. Ok Lire