A la une Business

Juve : Ronaldo, le mal qui viderait les caisses du club


Pour renforcer son attaque, la vieille dame a signé la star portugaise il y a une saison de cela. Juste que ce recrutement à l’été 2018, a lourdement endommagé les ressources du club italien. 


En effet, ce recrutement a significativement creusé un déficit financier de la Juventus Turin qui a enregistré une perte de 39 millions d’euros sur l’exercice 2018/2019. Le club a recruté Cristiano Ronaldo pour 100 millions d’euros. Et son salaire, s’élève à 31 millions d’euros par an, laissant un gros trou dans les revenus de la Juventus.

Vendredi, le club a annoncé avoir enregistré une perte sur l’exercice clos au 30 juin 2019. Ce déficit aurait doublé par rapport à la saison dernière (19,2 millions d’euros), alors que lors des trois dernières années, les comptes du club étaient tous au vert, avec à la clé, un bénéfice de 42 millions d’euros en 2016-2017. Mais c’est une perte que le club avait déjà envisagée, mais allant à ce niveau, non. Toutefois, l’arrivée de Ronaldo a aussi arrangé les affaires de la vieille dame même si cela ne peut combler le trou ouvert dans les finances.

En effet, le club affiche une progression de 23 %, s’élevant à 621,5 millions d’euros. Le club a aussi annoncé une augmentation de son capital à hauteur de 300 millions d’euros d’ici 2020. Cela devrait être effective d’ici le 30 septembre 2020 pour permettre de soutenir un plan de développement pour la période 2019-2024. Le plus important, c’est que cela permettra à la Juve, de maintenir sa compétitivité sportive, mais aussi, d’augmenter la visibilité de la marque Juventus à l’international.


 




Lire aussi

Bayern : Lothar Matthäus tacle cette piste de Zidane et propose mieux

Abel Sounou

Iker Casillas : « La logique voudrait qu’il soit Ballon d’or 2019 »

Jean-Hugues Settin

C1 : les deux incroyables records qui tendent le bras à Ansu Fati ce soir avec le Barça

Rédaction

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site web. Si vous continuez à utiliser ce site, nous supposerons que vous en êtes satisfait. Ok Lire