Opinion

Keylor Navas : « Au Real ils ont pensé que ce n’était plus mon heure »


Fin août dernier, Keylor Navas a quitté le Real Madrid pour le PSG. Et dans un entretien accordé à El Chiringuito, le portier costaricien est revenu sur ce moment qui a changé un peu les choses dans sa carrière.


Malgré qu’il était toujours en pleine forme, le Real Madrid a décidé de mettre Keylor Navas en second plan après l’arrivée de Thibaut Courtois. Après cinq années de bonheur au Real Madrid, Navas, ne supportant pas cette situation, va décider de rejoindre le PSG où il s’est déjà forgé une image.

Dans cet entretien avec Chiringuito, il va d’abord parler de son arrivée au Real Madrid. “Cela a beaucoup changé ma vie, pour de bon. Cela ne me dérangeait pas d’aller à Albacete, en deuxième division, afin qu’un plus grand club se manifeste.

Depuis mon enfance, je savais que je voulais jouer au Real Madrid. J’ai dit oui à Madrid sans même savoir quel était mon contrat. J’avais beaucoup de grosses équipes à ce moment, mais mon agent m’a demandé et j’ai dit oui.”


Il va aussi parler de sa relation avec Zidane qui n’a toujours pas été la grande joie. “En fait, c’est du passé. Il y a des choses dont je ne sais pas pourquoi elles se produisent, mais elles se produisent. Avec Zidane, j’ai de très bonnes expériences et à cette époque, il m’a défendu plusieurs fois. Il avait beaucoup confiance en moi et je l’apprécie.”

Avant de revenir sur ce fameux mercato estival et son départ fin août : “Je ne me demande pas s’ils ont échoué ou qui a échoué. À Madrid, ils ont peut-être pensé que ce n’était plus mon heure d’être là. Une équipe est alors arrivée et elle m’a fait confiance.”





Lire aussi

PSG : en aîné, Ronaldo donne des conseils à Neymar sur ses blessures et évoque ses simulations

Abel Sounou

Barça : les supporters réclament le retour de cette ancienne recrue de Valverde

Pancrace Lovou

Real Madrid : le message incitatif de Florentino Pérez à Luka Jovic

Juniel Ayivi

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site web. Si vous continuez à utiliser ce site, nous supposerons que vous en êtes satisfait. Ok Lire