Liga : au bout du suspense, le Real Madrid s'impose face à Levante 1
Liga Santander

Liga : au bout du suspense, le Real Madrid s’impose face à Levante


La quatrième journée de la Liga a repris ses droits de cité, et ce jour, le Real Madrid était face à Levante au Santiago Bernabeu. Une rencontre qui a eu du suspense jusqu’au coup de sifflet final, puisque les madrilène qui menait 3-0 en première période se sont vu collé à la culote par Levante qui est resté à un but du match nul.


La Liga est de retour après cette trêve qui a encore coûté cher à Zinedine Zidane, puisque le tacticien français a dû voir comment de nouveaux joueurs, à l’image de Luka Modric et de Fede Valverde, se sont blessés. Mais malgré cela, la victoire était impérative.

Et dans un Santiago Bernabéu peu rempli et pas forcément enthousiaste, la formation de Zizou ne démarrait pas forcément de la meilleure des manières. Et comme souvent, c’est KB9 qui allait faire la différence. Sur ce centre de Dani Carvajal côté droit, le Français s’élevait dans les airs et plaçait une tête parfaite (1-0, 25e). De quoi enflammer un Bernabéu déjà acquis à sa cause, comme l’ont prouvé les nombreux chants élogieux à son égard.

Et ce n’était pas terminé, puisque quelques minutes plus tard, James Rodriguez le lançait bien dans la profondeur. Face au gardien adverse, le Lyonnais ne tremblait pas (2-0, 31e). Probablement vexés par les critiques, et boostés par un public qui redonnait de la voix, les Merengues continuaient leurs offensives. Et ce qui devait arriver arriva, face à une équipe de Levante avec les lignes très hautes qui plus est.


Sur le flanc droit, Vinicius Junior centrait dans la surface, à ras de terre. Casemiro, qui avait suivi, était là pour pousser le cuir au fond, en vrai renard (3-0, 40e). et la fluidité du côté madrilène, portait bien un nom : James Rodriguez. En deuxième période, le Real Madrid continuait sa domination, alors que tout le public attendait l’entrée d’Eden Hazard.

Mais les Granotas n’avaient pas abdiqué. Lancé côté gauche, Carlos Clerc offrait un véritable caviar à Borja Mayoral, le joueur prêté par les Merengues, qui ne se gênait pas pour battre Courtois (3-1, 50e). Preuve qu’il y avait encore des lacunes derrière chez les Blancos. En feu, Benzema pensait s’être offert un triplé, mais son enroulé terminait sa course sur le poteau (57e).


À l’heure de jeu, Eden Hazard entrait enfin en jeu dans un Bernabéu en liesse pour accueillir sa nouvelle star. D’entrée, il faisait déjà parler sa classe, à l’image de cette passe de la mort dont Vinicius ne profitait pas (62e). Du côté de Levante, on ne tremblait pas en revanche, et Melero, au deuxième poteau, reprenait de la tête un sacré centre de Campaña (3-2, 75e).

La Casa Blanca jouait avec le feu, même si on continuait de voir des bonnes choses lorsque ses stars avaient le cuir entre les pieds. Le score en est finalement resté là, avec un arrêt décisif de Courtois dans le temps additionnel, et le Real Madrid s’empare temporairement de la deuxième position, dans l’attente du reste des rencontres de la journée.




Lire aussi

Real Madrid : nouvelle révélation sur l’avenir de Zidane

Erin Junior

FC Barcelone : la date du retour Messi et Suarez est fixée !

Abel Sounou

FC Barcelone : le grand retour en compétition de la Pulga se prépare

Jean Eudes Danon

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site web. Si vous continuez à utiliser ce site, nous supposerons que vous en êtes satisfait. Ok Lire