Business Société

Loin des stades, Cristiano Ronaldo et Lionel Messi se lancent dans un duel féroce


Les deux quintuples ballons d’or, Cristiano Ronaldo et Lionel Messi, ne perdent aucune occasion pour démontrer leurs talents, tant sur le plan athlétique, que dans d’autres domaines où, les deux hommes investissent, et se veulent des professionnels.


« Qui est le meilleur de Lionel Messi ou Cristiano Ronaldo » voilà un nouveau terrain qui ne peut se justifier, que depuis ces dernières années. Ceci à cause du simple fait que les deux joueurs ont choisi communément d’étendre leurs business vers le secteur de l’hôtellerie.

Ronaldo a été le premier à se lancer dans un projet soutenu par le groupe Pestana. Lionel Messi lui a emboîté le pas quelques mois plus tard, associé à Majestic. Ensemble, ils viennent d’acheter le Seasun Fona, aux Baléares.

3 hôtels pour la pulga et Majestic, bientôt 3 pour CR7 et Pestana

C’est le troisième pour Messi, après ceux de Sitges et d’Ibiza franchisés sous l’appellation « MiM ». Cristiano Ronaldo en compte un de moins, sous le sigle « CR7 Pestana », à Funchal le premier, et le plus récent à Lisbonne. Mais le prochain à Marrakech, au Maroc, est en cours de construction, prévu pour 2020.


Puisque les deux quintuples Ballon d’or visent le même niveau de standing élevé au niveau 4 étoiles ou plus, la comparaison tient. Nous avons emprunté l’idée, au Sun en Angleterre. Elle repose sur les notes laissées par les clients sur le site d’avis, Tripadvisor. D’un pays à l’autre, elles ne sont pas tout à fait les mêmes.

Ronaldo s’internationalise, Messi se géolocalise

En résumé, le match est disputé et ici également à un niveau élevé. Il ne fait peut-être que commencer. Acheté en février par le groupe MiM attaché à Messi, le Seasun Fona est en rénovation, avant réouverture (et probable changement de nom), le 2 mai. A Majorque, il reste dans une zone géographique centrée sur Barcelone et les Baléares.


Cristiano Ronaldo, après le Portugal, a choisi de s’internationaliser vers le Maroc d’abord. Les Etats-Unis, peut-être plus tard. Comme Paris ou Madrid, lui et ses associés du groupe Pestana lorgnerait sur la ville de New-York.




Lire aussi

Mort d’Emiliano Sala : la dépouille bientôt rapatriée en Argentine, Programme des obsèques

Liliane Laforge

Kingsley Coman vend sa McLaren accidentée à prix d’or

Govea Agbomahena

Nigéria : Dix ans d’existence de Boko Haram, voici les chiffres

Pancrace Lovou

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site web. Si vous continuez à utiliser ce site, nous supposerons que vous en êtes satisfait. Ok Lire