Niger : cacophonie au sein de l’opposition politique



Le principal parti de l’opposition nigérienne, Lumuna Fa traverse depuis quelques jours une zone de turbulence. Le parti d’Hama Amadou est désormais divisé en deux camps. Une situation qui ferait sans doute l’affaire du pouvoir en place.

Lumuna Fa, le plus grand parti d’opposition nigérienne a désormais à sa tête deux présidents. L’ancien président de l’assemblée nationale et fondateur du parti, Hama Amadou et le président intérimaire du parti, Noma Oumarou.


En effet, tout serait parti d’un climat de méfiance qui est tout à coup né entre les deux hommes. Selon les indiscrétions, le président intérimaire, Noma Oumarou serait soupçonné d’un probable rapprochement avec le pouvoir en place.

Ayant été informé, le leader du parti, Hama Amadou, en exile depuis 2016, a pris la décision de limoger le président intérimaire. Ce dernier, à son tour, a déchu le président Hama Amadou. Une fois l’affaire portée devant le tribunal, le président intérimaire a été confirmé dans ses fonctions. Ce qui n’a pas été du goût des députés du parti et des militants qui ont apporté leur soutien à Hama Amadou.


De même, au vu de la rapidité avec laquelle l’affaire a évolué, ajouté à la protection sécuritaire dont bénéficie actuellement le président intérimaire confirmé par la justice, certains voient déjà la main du pouvoir en place derrière. Alors face à son impopularité au sein du bureau politique du parti et chez les militants, Noma Oumarou pourra-t-il tenir longtemps ? Les prochains jours édifieront plus.



Ne manquez pas ceci

One Thought to “Niger : cacophonie au sein de l’opposition politique”

  1. […] Niger : cacophonie au sein de l'opposition politique […]

Leave a Comment

Entrez Captcha ici : *

Reload Image