Nostalgique, Mamadou Sakho raconte son enfance de mendiant  1
A la une Confidence

Nostalgique, Mamadou Sakho raconte son enfance de mendiant 


Le jeune footballeur français et défenseur du club anglais de Crystal Palace, Mamadou Sakho jouit aujourd’hui d’une existence confortable. Chose qu’il doit à des années de travail et de nombreux efforts. Car la star du ballon rond n’a pas toujours eu cette aisance.


Mamadou Sakho a eu un parcours délicat qu’il n’a jamais oublié et qui l’a poussé à vouloir aider les autres aujourd’hui. C’est ce qu’on peut comprendre de son geste qu’il fait à l’endroit de son pays, et particulièrement des pauvres. Car il y a plusieurs années, l’international Français était obligé de mendier pour manger. Ce chapitre de sa vie, il ne l’a jamais oublié.

Bien que le défenseur de Crystal Palace ne s’épanche que très rarement sur cette facette difficile de sa vie, il a accepté de faire une exception pour Sportmail, une rubrique dédiée au sport du journal Daily Mail. Au cours de cette interview, Mamadou Sakho s’est souvenu de son enfance dans le quartier de la Goutte d’or à Paris.

« J’étais dans la rue, demandant des pièces ». Une anecdote lui est tout particulièrement restée en tête : « Une femme à qui j’en ai demandé s’est agrippée à son sac comme si j’allais lui voler. Cela m’a choqué parce que je voulais juste des pièces pour m’acheter du pain » a déclaré le joueur. C’est donc cette anecdote qui fait que le joueur n’oublie jamais d’où il vient.


Devenir joueur, la seule issue

« Je sais ce que c’est d’avoir faim, ce qu’est le froid. Je demandais des pièces pour manger. C’était ma vie lorsque j’étais jeune. Je n’aime pas en parler parce que je suis fier, vous savez », a-t-il confié avec humilité. C’est dire donc qu’à ce moment de sa vie, devenir joueur était sa seule porte de sortie, ce qu’il a réussi.

À l’âge de 13 ans, Mamadou Sakho a su qu’il deviendrait footballeur professionnel, le jour où il a perdu son père, Souleymane Sakho (nom qu’il donnera à l’orphelinat qu’il a prévu de construire à Tamba, au Sénégal, son pays d’origine). « J’avais les responsabilités de ma famille tout d’un coup, je suis devenu un homme. Ce n’était pas un objectif de devenir footballeur. Une obligation », a-t-il partagé.





Lire aussi

Mercato : Neymar veut se servir du Real pour envoyer un message fort à Barcelone

Pancrace Lovou

Eliminatoires Euro 2020 : voici la liste des Pays-Bas avec ses stars

Pancrace Lovou

Ballon d’Or 2019 : voici le favori selon Platini

Abel Sounou

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site web. Si vous continuez à utiliser ce site, nous supposerons que vous en êtes satisfait. Ok Lire