Florentino Pérez en conférence
A la une Mercato

« Nous ne pouvions pas payer 200M€ pour un joueur avec une blessure chronique à la cheville »


Le Real Madrid est un géant d’Europe, donc un club susceptible de recruter n’importe quel joueur. A moins que ce dernier ne veuille pas jouer sous la tunique Merengue. Et si certains sont bien plus que décidés à rallier le club, certaines conditions les bloquent automatiquement. Car les Merengue sont attentifs à tout.


Si son souhait de rejoindre la capitale espagnole était forte au moment où il quittait le FC Barcelone, Neymar n’aurait jamais pu imaginer qu’il allait vivre deux saisons de même facette avec le club français. Ce qui le pousse directement dans une impasse. Et sortir de cette situation est l’objectif du joueur, quand bien même il n’y arrive pas pour le moment.

En effet, au mercato estival dernier, le feuilleton Neymar Jr avait tenu en haleine tout le public sportif. Et si au départ il y avait le Real Madrid et le FC Barcelone sur le dossier, à un moment donné, le président Merengue a juste abandonné le dossier au profit de son homologue Catalan. Ce dernier qui n’a pas pu lui aussi boucler le dossier, faute à un accord entre les deux clubs. Mais ce que tout le monde ignore est la raison du retrait soudain du Real Madrid.

Sur ce point, il ressort que ce n’est pas Pérez qui a décidé de se rétracté. Puisque selon les révélations d’Ok Diario, c’est le staff médical du club qui a posé son veto. Car l’idée de recruter le joueur était vu comme un réel risque en interne. Raison pour laquelle un membre du club madrilène déclarait : « Nous ne pouvons pas payer 200M€ pour un joueur avec blessure chronique à la cheville ».





Lire aussi

Mercato : nouvel indice de taille sur l’avenir de Paul Pogba 

Erin Junior

FC Barcelone : Lionel Messi déterminé à réaliser une promesse faite aux Catalans

Erin Junior

Cesc Fabregas : Lionel Messi souhaite toujours un retour de Neymar malgré la crise

Juniel Ayivi

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site web. Si vous continuez à utiliser ce site, nous supposerons que vous en êtes satisfait. Ok Lire