Rudi Garcia veut réaliser un exploit pour filer en quart
UCL

OL-Juventus : Rudi Garcia veut réaliser un exploit pour filer en quart


Depuis cet après-midi, le tirage au sort des huitièmes de finale de la ligue des champions a eu lieu. Et pour ce premier tour des phases à élimination directe, la Juventus de Cristiano Ronaldo sera face à l’Olympique Lyonnais. Une mission qui s’annonce compliquée pour Garcia et ses hommes, mais pas impossible.


Si le PSG sera face à Dortmund, le second club français encore en jeu sera face à un certain Juventus de Turin, qui est à la recherche d’un nouveau titre depuis bien longtemps. Et si Cristiano Ronaldo et ses coéquipiers peuvent se féliciter d’avoir une équipe, plus ou moins abordable, ce n’est pas pour autant que la tâche sera facile.

En effet, après le tirage, le technicien de l’OL a réagi. Et très serein, ce dernier a juste déclaré : « Si on s’est qualifié, c’est pour jouer ce genre de matchs contre ce genre d’adversaire, on a hâte d’y être, estime Garcia. On savait qu’on tomberait contre une grosse équipe et qu’on serait outsider. Ce sera le cas, il faudra réaliser l’exploit pour atteindre les quarts, mais on ne va pas se présenter en victimes expiatoires, on va jouer crânement notre chance. 

Il faut avancer, on n’a pas le temps de se lamenter 

Est-ce que le tirage a moins de saveur après les blessures ? Il faut avancer, on n’a pas le temps de se lamenter. Déjà parce qu’on joue après demain en Coupe de la Ligue mercredi face à Toulouse, à 18h45), et puis de toute façon parce qu’on n’a pas le choix, il faudra faire sans eux. […]


Il faut que les joueurs se rendent compte qu’on fait partie des 16 meilleures équipes européennes, ça doit donner de la motivation et de la confiance en plus, il faut être à la hauteur de cette position, notamment en championnat et dans les coupes. »

Mais il ne finit pas sans conclure : « Elle est championne d’Italie depuis de nombreuses années, elle est en tête de la Serie A, et a de grands joueurs, rappelle-t-il. Mais on va voir ce qu’il se passera d’ici fin février. »





Lire aussi

PSG-Galatasaray : Neymar explique pourquoi il a laissé le penalty à Cavani

Abel Sounou

C1 : entre le Barça et l’Inter, Eto’o fait un choix surprenant

Pancrace Lovou

Naples: ça vire à la mutinerie entre Ancelotti, les joueurs et le président

Pancrace Lovou

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site web. Si vous continuez à utiliser ce site, nous supposerons que vous en êtes satisfait. Ok Lire