Premier League les joueurs d’Arsenal réfutent la proposition de leurs dirigeants
Premier League

Premier League : les joueurs d’Arsenal réfutent la proposition de leurs dirigeants


La crise sanitaire que vit le monde n’a épargné aucun club. C’est pourquoi les dirigeants de certains clubs européens ont baissé les salaires de leurs joueurs pour mieux faire face aux répercussions de la crise. Mais en Angleterre, ça ne passe toujours pas.


Arsenal a voulu amadoué ses joueurs par une stratégie bien simple. Mais ces derniers ne sont visiblement pas preneurs des propositions de leurs dirigeants. C’est pourquoi ils ont réfuté l’offre qui a été proposé par ces derniers.

En effet, la baisse des rémunérations des membres de l’effectif devait s’élever à 12,5% mais pouvait baisser en cas de belles performances sportives. Soit une réduction de salaire de 7,5% en cas de qualification en Europa League et la conservation de l’intégralité des salaires en cas de qualification en Ligue des Champions.

Mieux, en cas de prolongation de contrat, les joueurs concernés récupéreraient l’argent perdu suite à cette réduction de salaire forcée. D’après les dernières révélations du Telegraph, la proposition des dirigeants des Gunners a été repoussée par les joueurs. Très peu ont recueilli favorablement cette requête et aucun des joueurs expérimentés d’Arsenal n’ont accepté.


Neuvième de Premier League, le club londonien est à cinq points de Manchester United cinquième et qualifié en Ligue des Champions pour le moment compte tenu de la suspension de Manchester City. La place en Europa League du septième est pour le moment détenue par Sheffield United qui pointe à trois longueurs.




Lire aussi

Premier League : près de 1,12 milliard d’euros de pertes

Jean Eudes Danon

Premier League : Chelsea a une proposition pour la reprise

Jean Eudes Danon

Man Utd : Gary Neville dézingue l’agent de Pogba

Abel Sounou

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site web. Si vous continuez à utiliser ce site, nous supposerons que vous en êtes satisfait. Ok Lire