Real Madrid : avec un entrejeu très fragile, Zidane joue ses dernières cartes



Zinedine Zidane n’est plus jamais sur un fauteuil très glissant. Puisque la League des Champions s’annonce à grand pas au même moment que les blessures des cadres de son effectif s’enchainent. Mais loin de la coupe aux grandes oreilles, le technicien joue une carte très dangereuse demain face à Levante et autre résultat qu’une victoire sera inacceptable pour les socio.

Demain, face à Levante, le Real Madrid ne cherchera pas seulement à se relancer en championnat après deux matches nuls consécutifs contre Valladolid et Villarreal, mais à moins d’une semaine de son premier match de Ligue des Champions de la saison face au PSG, la Casa Blanca voudra aussi éviter tout pépin physique pour ne pas être plus amputé qu’il ne l’est déjà.


A cet effet, Zinedine Zidane devra en effet pallier les suspensions de Sergio Ramos et de Nacho. Deux absences qui profiteraient au Brésilien Éder Militão. Sauf que ce dernier n’a joué que 45 minutes sous le maillot blanc depuis son arrivée. De quoi laisser place à quelques doutes puisque son association avec Raphaël Varane serait inédite. Et pire, Luka Modric souffrait d’une lésion musculaire dans l’adducteur de sa jambe droite.

La blessure de Modric, le coup fatal ?

Ce nouveau coup dur pour Zidane sera plus qu’en vue, car Onda Cero annonçant d’ores et déjà que le Croate sera absent lors des quatre prochains matches du Real. Un forfait dans l’entrejeu auquel s’ajoute celui d’Isco et de Marco Asensio. Un casse-tête à venir selon Marca. Le quotidien rappelle en effet que l’Allemand Toni Kroos est le seul milieu de terrain à 100%, puisque Casemiro étant rentré tardivement de la trêve internationale.


Outre les blessés, ZZ attend de voir à l’œuvre trois éléments à peine revenus de blessure : Eden Hazard, James Rodriguez et Brahim Diaz. Le Belge n’a toujours pas disputé le moindre match de Liga avec sa nouvelle équipe, le Colombien était sorti blessé face à Valladolid, tandis que l’ancien Citizen voit enfin le bout du tunnel après une indisponibilité de plusieurs mois. Enfin, si Zidane dispose de plusieurs solutions en attaque, le Serbe Luka Jovic, qui s’était blessé en sélection, n’a toujours pas évolué à 100%.



Ne manquez pas ceci

Leave a Comment

Entrez Captcha ici : *

Reload Image