Mercato Sport

Real Madrid : le départ de Keylor Navas à l’origine d’un séisme contre Zidane


Le Real Madrid a fait un très bon mercato avec l’arrivée de plusieurs joueurs de classe mondiale. Mais il en a aussi perdu et pas des moindre. Le cas le plus en vue est celui du portier costaricien Keylor Navas triple champion d’Europe avec le club espagnol.


Revenu comme le Messie au Real Madrid le 11 mars dernier, Zinedine Zidane semble déjà sur la un fauteuil glissant. Une situation complètement inattendue compte tenu de l’aura du technicien français chez les Merengue où il a remporté trois Ligues des Champions de suite.

Mais le début de saison poussif du club madrilène a fait perdre du crédit à Zinedine Zidane. Et la gestion du cas Keylor Navas n’a rien arrangé à cette situation. Au contraire cela va dans le mauvais sens pour le sauveur du Real Madrid, à l’heure du bilan de Florentino Pérez.

En effet, selon les informations de AS, le départ de Keylor Navas a été très mal perçu par les supporters. Le portier costaricien était très apprécié au Real Madrid et le fait que Zinedine Zidane lui ait complètement fermé les portes en faveur de Thibaut Courtois n’a pas été au goût de tout le monde, surtout les socios.


Par conséquent, la gestion de ce dossier a fait perdre beaucoup de crédit au technicien français, dont l’avenir semble de plus en plus menacé chez les Merengue. Pour le moment, tout le monde reste en attente de résultats, puisque les performances de ce dernier à la tête du club depuis son retour ne jouent pas en sa faveur et on se demande jusqu’à quand Pérez va garder sa patience.




Lire aussi

Juventus : Cristiano Ronaldo risque de rater le début de saison

Abel Sounou

Mercato : Zidane pend une décision radicale pour l’avenir de Kylian Mbappé

Govea Agbomahena

Mercato : Florentino Pérez ne veut pas de Neymar dans son effectif

Phoenix Infos

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site web. Si vous continuez à utiliser ce site, nous supposerons que vous en êtes satisfait. Ok Lire