Surprise : Kaaris accepte la condamnation reçue après sa rixe avec son rival Booba 1
A la une People

Surprise : Kaaris accepte la condamnation reçue après sa rixe avec son rival Booba


Le rappeur Kaaris vient d’accepter la décision de la justice contre laquelle il avait porté un recours après sa rixe avec son rival Booba à l’aéroport d’Orly. Un revirement de situation qui serait dû selon certaines indiscrétions, au fait que le rappeur veut se sentir complètement libre avant d’affronter son rival. 


18 mois de prison avec sursis et 50 000 euros d’amende. Telle est la condamnation reçue par le rappeur Kaaris après sa rixe qui a eu lieu avec Booba à l’aéroport d’Orly. Cette décision est celle prononcée par le tribunal correctionnel de Créteil. Après ce verdict, la contestation de Kaaris a été fortement notifiée. C’est la raison pour laquelle il avait formulé un appel à la décision. 

Mais contre toute attente, la star a finalement changé d’avis et s’est désistée de l’appel qu’il avait lui-même formulé. Et la raison est « qu’il veut être libre de pouvoir organiser son combat avec Booba » selon une source. 

Kaaris a annoncé dans l’émission Les Grandes Gueules sur RMC, que le combat contre Booba aura lieu en Tunisie, « en terrain neutre », au mois de juin. Il révélait par ailleurs que le contrat était déjà signé avec une clause particulière. Car les deux rappeurs auraient demandé qu’une clause “kebab” y soit intégrée comme l’a fait savoir le JT du 12:45, de M6. 


Ce qui voudra dire que s’il gagne ou non ce combat, Kaaris devra offrir à Booba un kebab avec du « pain de type pita » et que « l’artiste BOOBA devra avoir la possibilité de choisir entre plusieurs crudités » parmi lesquelles de la salade, des tomates ou des oignons. Il pourra alors le déguster avec une sauce dite… Samouraï.




Lire aussi

Top 5 des meilleurs buteurs en Ligue des Champions

Abel Sounou

Coup de théâtre en Suisse : la reine de beauté destituée !

Govea Agbomahena

Juventus : Cristiano Ronaldo ne jouera pas la Ligue des Champions avec Mandzukic

Abel Sounou

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site web. Si vous continuez à utiliser ce site, nous supposerons que vous en êtes satisfait. Ok Lire