UA : un bilan mitigé pour Paul Kagamé ? 1
Afrique Politique

UA : un bilan mitigé pour Paul Kagamé ?


Paul Kagamé a dressé le bilan de son parcours à la tête de l’Union Africaine, cédant par la même occasion la présidence de l’institution au président égyptien Abdel Fattah al-Sissi. Chose qui a eu lieu le dimanche 10 février dernier au siège de l’institution.


Paul Kagamé a passé la main à Abdel Fattah al-Sissi au cours de la 32ème session ordinaire de l’assemblée de l’UA, qui s’est tenue à Addis-Abeba, en Ethiopie, les dimanches 10 et lundi 11 février 2019. Au cours de cette assemblée, le président sortant de l’institution a dressé le bilan de son année de gestion. Ce bilan a été apprécié diversement comme on pouvait s’y attendre. 

Pour certains, le président sortant a fait plus que ces prédécesseurs. Toute chose que démontrent ces prises d’initiatives. Mais ce qui est resté au cœur des débats est la réforme institutionnelle qui a débuté depuis juillet 2016. A ce propos, Liesl Louw-Vaudran, consultante à l’Institut d’études de sécurité de Pretoria, a été directe et très brève sur la question. Son avis se résume au fait que son bilan dans ce secteur a été mitigé. C’est la raison pour laquelle il déclare : « En fait sur les réformes, il a obtenu des résultats mitigés, car il n’a pas vraiment réalisé ce que lui et ses équipes avaient initialement planifié ».

« L’une de ses priorités était d’assurer l’indépendance financière de l’UA, afin que l’organisation ne s’appuie plus sur des dotations étrangères [qui représentent aujourd’hui 54 % de ses 596 millions d’euros de budget]. Il a proposé de lever une taxe sur les importations, à hauteur de 0,2 %, auprès des pays membre de l’organisation. Cette mesure a été acceptée à ce stade par 22 pays. Reste que les pays d’Afrique australe l’ont rejetée, empêchant du même coup ce financement 100 % continental » a-t-il poursuivi.


Mais il ne finit pas sans évoquer le fait que « La création d’un “fonds pour la paix” a bien avancé ». Une déclaration qui montre que tout n’est ni noir ni blanc.




Lire aussi

Coup de tonnerre : Bartomeu se met hors course pour la présidence du Barça

Jean Eudes Danon

Côte d’Ivoire : l’UNICEF construit des écoles avec des briques en plastique

Kelly Adjovi

Côte d’Ivoire : Alain Lobognon mis aux arrêts par la justice

Liliane Laforge

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site web. Si vous continuez à utiliser ce site, nous supposerons que vous en êtes satisfait. Ok Lire