Politique Société

Union Africaine : Niamey sous haute surveillance pour la tenue du 33ème sommet


C’est dans un contexte sécuritaire particulier que les chefs d’état de l’union africaine se retrouvent ce jeudi 4 juillet à Niamey. À l’instar des autres pays du sahel, le Niger est en proie à des attaques de groupes armés.


Pour éviter tout risque, la police nigèrienne a installé un centre de vidéo surveillance dans la capitale. En plus, toutes les grandes avenues sont remplies de policiers lourdement armés, rassure Mahomed Bazoum, le ministre de l’intérieur.

Ces mesures de sécurité doivent permettre à la cinquantaine de chefs d’état de se concentrer sur l’accord de libre échange continental. L’union vise une intégration économique sur un marché de 1,2 milliard qui devrait atteindre 2500 milliards de dollars en 2050.




Lire aussi

Bénin : Les “Zémidjan” désormais taxés !

Govea Agbomahena

Niger : cacophonie au sein de l’opposition politique

Pancrace Lovou

Etats-Unis : de troublants détails révélés par les accusateurs de Michael Jackson

Juniel Ayivi

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site web. Si vous continuez à utiliser ce site, nous supposerons que vous en êtes satisfait. Ok Lire