Vatican : le pape défroque un ex Cardinal accusé d’abus sexuel, une première dans l’histoire ! 1
Justice Monde

Vatican : le pape défroque un ex Cardinal accusé d’abus sexuel, une première dans l’histoire !


Le pape ne veut plus laisser les accusations d’abus sexuel dans la religion catholique impunie. C’est cela que démontre la nouvelle mesure prise contre un ex cardinal accusé d’abus sexuel sur mineur. Un fait qui a eu lieu depuis plus d’un demi-siècle.


L’ex-cardinal américain Theodore McCarrick, 88 ans, accusé d’abus sexuels sur au moins un adolescent il y a près d’un demi-siècle a connu un sort auquel personne ne s’y attendait. C’est qui ressort du communiqué de la Congrégation pour la doctrine de la foi, institution du Vatican qui veille au respect du dogme catholique. 

La sanction à lui infliger est sans appel donc définitive. Ce qui prouve la volonté manifeste du pape à lutter efficacement contre les dérives qui sont observés dans l’Église catholique. En effet, cette sanction intervient à un moment bien précis. Car dans peu de jours, il va y avoir un rassemblement des présidents des conférences épiscopales du monde entier au Vatican. Au cours de ces séances qui vont avoir lieu du 21 au 24 février, ils plancheront notamment sur la responsabilité des prélats ayant gardé sous silence des agressions sexuelles de mineurs par le clergé.

Faut-il encore le rappeler, en 2018, la réputation et la crédibilité de l’Église catholique a été fortement entaché dans plusieurs pays par ces accusations. États-Unis, Chili ou encore en Allemagne sont des exemples de pays ou des scandales ont éclaté et ont sérieusement connu des polémiques de toutes sortes. 


Les conséquences de la sanction pour Theodore McCarrick

Par ailleurs, il faut préciser que Theodore McCarrick, archevêque émérite de Washington avait déjà été interdit en juillet dernier d’exercer son ministère et avait ensuite renoncé à son titre honorifique de cardinal. Avec cette nouvelle sanction, qui est son exclusion officielle de l’Église, l’homme reclus actuellement dans l’État américain du Kansas redevient tout simplement M. Theodore McCarrick.

Défroquer un prélat est considéré comme le châtiment le plus grave pour un ecclésiastique, déchu de tous ses droits et prérogatives de prêtre comme celui de dire la messe, y compris en privé. Le pape avait notamment réservé ce sort en octobre à deux évêques chiliens pour agressions sexuelles sur mineurs, au moment où l’Église catholique de ce pays sud-américain est également plongée dans un scandale sans précédent a précisé Le Point. 





Lire aussi

Neymar-affaire de viol: le dossier connait un nouveau rebondissement

Pancrace Lovou

Séville condamné à verser 3,7M€ à Nancy pour le transfert de Lenglet au Barça

Juniel Ayivi

Espagne : nouvelle plainte contre Lionel Messi pour blanchiment et fraude fiscale

Erin Junior

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site web. Si vous continuez à utiliser ce site, nous supposerons que vous en êtes satisfait. Ok Lire